Comité de gestion des risques biologiques

Les organismes subventionnaires exigent que tout projet de recherche qu’ils subventionnent pouvant comporter des risques biologiques soit examiné et approuvé par un Comité de gestion des risques biologiques (CGRB) conformément aux Normes et lignes directrices canadiennes sur la biosécurité. Les travaux de recherche et les expérimentations liées à l’enseignement qui touchent aux microorganismes, aux cultures cellulaires et aux endoparasites humains ne peuvent être réalisés que dans des laboratoires qui présentent un niveau de sécurité adéquat. Par conséquent, l’Université du Québec à Chicoutimi a la responsabilité de mettre en place des procédures permettant d’assurer la surveillance des travaux de recherche et des expérimentations liées à l’enseignement qui peuvent comporter des risques biologiques et qui sont réalisées sous son égide.

Tout membre de la communauté universitaire concerné par un aspect quelconque de la gestion des risques biologiques à l’Université doit se conformer à la Politique sur la gestion des risques biologiques.

Mandat

Le mandat général du Comité de gestion des risques biologiques (CGRB) est d’assurer le suivi des questions touchant l’utilisation de matériel biologique à des fins d’enseignement et de recherche à l’Université, en se basant sur les principes directeurs en vigueur.

Les principaux objets de discussion touchent l’examen des protocoles soumis par les utilisateurs d’agents biologiques et la vérification régulière du respect des normes dans les laboratoires de recherche et d’enseignement où ces agents biologiques sont manipulés. En recherche, un protocole sera en vigueur pour la durée de la subvention accordée (un à cinq ans); pour l’enseignement, il devra être révisé aux trois ans.

Composition du comité

Patricia Blackburn, professeure et présidente du Comité
Pascal Tremblay, responsable de laboratoires  et secrétaire du comité
Daniel Rivard, directeur de l’assurance-qualité à Écogène 21 et représentant externe à l’Université
Marie-Ève Bradette-Hébert, responsable de la santé, de la sécurité et des mesures d’urgence
Claire Fournier, technicienne en laboratoire
Catherine Dussault, assistante de recherche en biologie
Claude Thibeault, représentante du doyen de la recherche et de la création

Le mandat des membres du CGRB est de deux ans, renouvelable.

Pour toute information, on peut contacter le coordonnateur du CGRB.

Le Manuel de biosécurité en laboratoire a notamment pour objectif de fournir des informations nécessaires pour que la manipulation, le transport et l’élimination du matériel et des organismes comportant des risques biologiques soient faits de façon sécuritaire.

Formulaires
Protocole d’utilisation de matériel biologique en recherche et en enseignement

Liste des procédures opératoires normalisées (PON)
PON-01 Enceinte de sécurité biologique
PON-02 Entreposage de matériel biologique
PON-03 Décontamination et gestion des déchets

PON-04 Règles de base du laboratoire
PON-05 Utilisation des différents appareils
PON-06 Contamination du matériel biologique
PON-07 Accidents et incidents
PON-08 Gestion des piquants/tranchants
PON-09 Gestion des sarraus

Intranet
Accès à l’Intranet du CGRB

Formation
Document de formation produit par le CGRB
Formations en ligne de l’Agence de la santé publique du Canada offre (https://training-formation.phac-aspc.gc.ca/?lang=fr)